• Publié par : Joël BOUSTIE
  • Imprimer cette page

Des objets précieux sortent de l'ombre

La collection d’instruments de physique rassemble des objets relevant de disciplines variées : acoustique, électricité, mécanique et optique. Ces objets datent essentiellement de la période 1850-1920.

Une particularité de la collection est très remarquable : certains instruments ont été construits par Pierre Curie et son frère, Jacques, vers 1890. Ces appareils tels qu’un électroscope, un quartz piézoélectrique ainsi qu’un électromètre à quadrants ont participé à la découverte et à la mesure de la radioactivité du radium et du polonium.

Quelques objets remarquables 

 Electromètre Electroscope Fontaine de Héron d'Alexandrie Kaléidoscope

Grand diapason Gyroscope Inclinomètre Lunette astronomique

Télescope Quartz Télégraphe 

Pour afficher 54 autres instruments, cliquez ici

 

Bien que la plupart des appareils soient anciens, une restauration active réalisée par quelques étudiants et enseignants permet de remettre en état ces vestiges du patrimoine scientifique. Certains appareils font l’objet de démonstration d’expériences lors de manifestations scientifiques. La valorisation de ce patrimoine s’effectue dans le cadre du programme de sauvegarde du matériel scientifique du XXème siècle, coordonné par le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et visualisable sur le site Patrimoine Scientifique et Technique Contemporain (Patstec).

La mise en valeur de la collection est entreprise depuis septembre 2004. La réalisation de fiches explicatives d’objets et leur mise en image est en cours et déjà 500 instruments sont inventoriés.
Cette valorisation s’est initiée par l’intégration de l’Université de Rennes 1 au Réseau régional de conservation et de valorisation du patrimoine scientifique en collaboration avec les structures nationales de conservation (le musée Curie et le CNAM). La mise en valeur de ce patrimoine permet d’apprécier ces instruments exceptionnels lors de la Fête de la science et lors d’expositions organisées par l’Université de Rennes 1 notamment.

>>>English description >>>