• Publié par : Alain CANARD
  • Imprimer cette page

Qui sommes-nous ?

 

La culture scientifique et technique :

une politique clairement affirmée à l'université de Rennes 1

 

En 2000, l’université de Rennes 1 a décidé de créer une commission de la culture scientifique et technique dont le rôle est de réfléchir à la politique et à l’organisation d’actions dans les domaines touchant à la diffusion des connaissances scientifiques et techniques tant à l’extérieur, auprès du public qu’à l’intérieur de l’université, parallèlement et en relation avec le service d’action culturelle de l’université.

Le développement de la culture scientifique et technique est un des objectifs affichés constamment dans les différents contrats d’objectifs passés avec les partenaires publiques (Contrat de Projet Etat-Région, Contrat d’Etablissement quadriennal) et est soutenu par les ministères concernés et les collectivités régionales et locales. Parmi ces objectifs citons :
• l'intégration de la «culture scientifique et technique» à l’action culturelle de l’université marquant la volonté de décloisonner les activités et particulièrement de poser la «connaissance scientifique» dans ce qu’elle a de multiple, de différent et aussi de commun avec les autres connaissances, artistiques notamment
• une sensibilisation et une ouverture plus grande à l’école et au public dans une volonté d'éducation et de sensibilisation aux sciences et techniques.

Les activités rassemblées ici sous le vocable d’«éducation aux sciences» concernent aussi bien tous les personnels et les étudiants que les établissements secondaires, que le grand public. Elles constituent aussi une des trois missions du service public de l'enseignement supérieur. Ouverte sur la société et les débats qui la traversent, cette mission peut amener aussi à des positions complémentaires, différentes différentes, voire antagonistes et à la présentation lucide et critique de la «science».

Composition de la commission de culture scientifique de l'université

La Culture Scientifique et Technique (CST) est prise en charge par une commission interdisciplinaire ad-hoc, dont le président est Joël Boustie. La commission coordonne ses activités au sein de l’université et promeut la CST à l’extérieur lors de festivals scientifiques et autres manifestations avec les différents acteurs régionaux ou nationaux. Elle se réunit environ deux fois par an en séance plénière et une fois par mois en commission restreinte (bureau).

 

Contacts génériques :

 

 

La science pour tous

par Jacques Lucas
Professeur Emérite
Membre de l’Académie des Sciences
Président de l’Espace des Sciences
 
Un rapport d’activité* qui se lit d’une seule traite comme un bon roman, c’est une prouesse. Qui peut penser que la science et la technologie ne touchent pas nos concitoyens quand on examine le contenu et la forme du document.

La lecture du rapport montre clairement les multiples facettes de l’action culturelle menée depuis des années par l’université de Rennes 1 en matière de visibilité de la science en direction du grand public. Le bénéfice de cette politique est multiple.

C’est d’abord une vitrine exceptionnelle pour notre établissement permettant de faire connaitre, de manière simple et pédagogique, nos multiples activités, tant en matière de recherche que d’enseignement. Quand on a la chance d’exercer cette double activité, il est aussi de notre devoir de renvoyer vers la société une image claire et flatteuse de ce que produit notre université.

C’est aussi remplir une des missions les plus nobles - à savoir la transmission de la connaissance – que de créer ces interfaces nouvelles avec le grand public.

On pense bien sûr aux grandes manifestations du type Nuits des chercheurs, Fêtes de la Science, Festivals des Sciences, Rencontres Sciences et Citoyens par exemple. A celles-ci, il faut ajouter les grands événements contribuant à la promotion d’une recherche très active en prise directe avec la vie des laboratoires. La célébration de l’année de la Planète Terre, de l’Astronomie, de la Biodiversité, de Darwin, de la Chimie, sont autant d’exemples où l’université de Rennes 1 est très présente.

Il faut accorder une mention spéciale à notre trésor culturel local représenté par les inestimables collections scientifiques et historiques sorties de l’ombre des caves par quelques visionnaires généreux et passionnés qui nous on fait découvrir un patrimoine faisant la fierté de notre université.

C’est aussi penser à l’avenir de notre institution, aux jeunes générations qui sont mis en contact très tôt avec les beautés de la science, à travers les visites des scolaires sur le campus.

Enfin toute cette politique de culture scientifique prend son vrai sens dans les multiples accords et coopérations que l’université de Rennes 1 a engagés avec les collectivités locales, nationales, le rectorat par exemple. Nos collections ont même commencé une vie internationale. Au crédit de cette commission science/culture, il faut ajouter une intelligente et fructueuse collaboration avec l’Espace des Sciences et toutes les structures passionnées par la transmission de la culture scientifique.

Merci et bonne chance à tous ce qui ont oeuvré sur le fond et la forme à la réalisation de ce magnifique rapport.
 
* Lire le Rapport d'activités 2008-2010 de la CST
(sous la direction d'Alain-Hervé Le Gall, Isabelle Jézéquel, Dominique Bernard et Alain Canard)
 
Retour en haut de page